Tél. 04 42 27 75 17 - 122 Bis Cours Gambetta - 13100 AIX-EN-PROVENCE

La médecine esthétique au naturel
pour rester soi-même.......... en mieux

Les injections de botox pour traiter la transpiration excessive

Qu’est-ce que la transpiration excessive ?

La transpiration est un phénomène naturel destiné à réguler la température du corps. Dans certains cas, il existe un excès de transpiration localisé notamment au niveau des aisselles, qui peut devenir un véritable handicap. Les personnes souffrant de transpiration excessive (ou hyperhidrose axillaire) sont continuellement gênées dans leur quotidien et très sensibles aux variations de températures.

Pourquoi utiliser la toxine botulique pour le traitement de la transpiration ?

Jusqu’à maintenant, l’hypersudation ne disposait pas de traitements simples et avérés.  Depuis une dizaine d’années maintenant, on utilise la toxine botulique de manière très efficace pour bloquer la transpiration. Ceci n’est pas néfaste puisque la transpiration axillaire ne représente que 2% de la transpiration globale.

Comment fonctionne le traitement de la transpiration excessive par injections de toxine botulique ?

Ce sont les propriétés myorelaxantes de la toxine botulique qui permettent la réduction de la transpiration grâce à l’inhibition de l'action des muscles excréteurs de la sueur. La toxine botulique entraîne une réduction significative de la production de sueur dans les zones où elle est injectée. De plus, dans ce cas, son effet dure plus longtemps que dans son usage en esthétique (lien). Généralement, le bénéfice obtenu persiste 7 à 10 mois, parfois plus.

Comment se déroule une séance de traitement de l’hyperhidrose ?


Le médecin réalise un marquage des zones d'hypersudation au niveau des aisselles. Ces zones n'étant pas visibles à l'oeil nu, nous pratiquons le test "iode-amidon". Une solution d'alcool iodé est appliquée, puis de la poudre d'amidon est répandue sur la peau. Les zones d'hypersudation apparaissent alors en bleu et la cartographie est ainsi marquée. Cette technique garantit l'efficacité de l'acte. La toxine sera ensuite injectée à l'aide d'une aiguille extra-fine.
Une anesthésie de contact à l’aide d’une crème anesthésiante pourra être prescrite pour le confort du patient.

La régulation de la transpiration se met en place une semaine après le traitement.

Top